"Recommande ton sort à l'Éternel, mets en Lui ta confiance, et Il agira"
Psaumes 37:5 



Bulletin du mois
Une déclaration d'amour

Des paroles pleines de charme bouillonnent dans
mon cœur. Je dis: Mon œuvre est pour le roi! Que ma langue soit comme la plume d'un habile écrivain! Tu es le plus beau des fils de l'homme, la grâce est répandue sur tes lèvres. PSAUMES 45; 2-3
Les idoles sont redoutées, mais l'Éternel est aimé. Cela fait toute la différence. Dieu est aimable au plus haut point, tant par ses perfections que par sa miséricorde envers nous. « Nous l'aimons, parce qu'il nous a aimés le premier» (1 Jean 4:19).
La prière est le moment idéal pour déclarer notre amour au Seigneur. Dans l'intimité avec lui, nous pouvons lui ouvrir notre cœur, et par l'amour qui est répandu par le Saint-Esprit - autrement, le cœur humain n'aime pas Dieu - lui dire: «Je t'aime». Bien sûr, il ne suffit pas de le dire; encore faut-il le manifester par notre obéissance. «Si vous m'aimez, gardez mes commandements» (Jean 14:15). Mais à l'inverse, il ne suffit pas d'avoir des actes ; le Seigneur aimerait aussi enten­dre cette déclaration de notre bouche, comme il l'a demandé à Pierre: «Pierre, m'aimes-tu?» (Jean 21:15). Remplacez donc « Pierre » par votre prénom : « m'aimes-tu ? »
Dans un couple, par exemple, cela n'est pas tout de rester fidèle l'un à l'autre et de se soutenir. Il est bon, aussi, de se dé­clarer verbalement son amour, comme deux jeunes amoureux.Si vous ne pouvez plus lui dire: «Je t'aime», c'est que vous n'êtes plus aussi amoureux. C'est un mauvais signe...
De même, avec le Seigneur, on peut perdre son premier amour: «Je connais tes œuvres, ton travail et ta persévérance. [...] Mais ce que j'ai contre toi, c'est que tu as abandonné ton premier amour » (Apoc. 2:2,4).
Le fait de déclarer au Seigneur notre amour pour lui rani­mera notre flamme et notre zèle. Pour dire «Je t'aime », il faut des raisons. Quelles raisons ai-je d'aimer le Seigneur? Elles sont nombreuses : « J'aime l'Éternel, car il entend ma voix, mes supplications ; car il a penché son oreille vers moi » (Ps. 116:1). Mais c'est surtout son sacrifice sur la croix et le salut parfait qu'il nous a offert qui doivent faire jaillir de notre cœur régé­néré des déclarations d'amour.
N'oublions pas que nous étions des impies, ennemis de Dieu, en rien aimables, dignes d'être condamnés, et que l'amour gratuit de Dieu l'a poussé à se sacrifier pour nous tous. Et nous resterions froids devant cet amour, et nous ne succom­berions pas sous les charmes de notre bien-aimé Sauveur?
Le Cantique des Cantiques fait aussi partie de la Parole de Dieu, et nous ferions bien de le relire de temps en temps, avant que notre cœur ingrat ne s'endurcisse. Répétons, avec la Sulamithe : «C'est avec raison que l'on t'aime. [...] Que tu es beau, mon bien-aimé, que tu es aimable ! [...] Mon bien-aimé [...] se distingue entre dix mille. [...] Je suis à mon bien-aimé, et mon bien-aimé est à moi » (Cant. 1:4,16 ; 5:10 ; 6:3).

Extrait du livre '52 méditations pour prier' de Emmanuel Botzi








 

Assemblée évangélique
5, rue baldner
Strasbourg - Neudorf
[Accueil]
[Présentation]
[Planning]
[Contact]
[Articles]
[Informations]
[Ecouter et voir]
[liens]
 
version V1.1 - contacter un administrateur